Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Energie / Adhésion convention des maires

Adhésion convention des maires

En adhérant à la Convention des Maires européens en faveur de l'énergie durable, la commune de Burdinne s'est engagée à œuvrer pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre sur son territoire dépassant les objectifs européens puisqu'elle s'engage à réduire d'au moins 20% ses émissions de CO2 par habitant d'ici 2020 par rapport à 2006.

Outre les actions visant à réduire les émissions générées par ses activités propres, l'Administration communale s'est ainsi engagée à mobiliser et accompagner les citoyens, agriculteurs, commerçants et entreprises de son territoire en vue d'atteindre cet objectif.

Avec le soutien de la région Wallonne et de son programme POLLEC (Politique Locale Energie Climat), un Inventaire de Référence des Emissions a tout d'abord été réalisé. Ensuite un Plan d'Action en faveur de l'Energie Durable (PAED) a été dressé.

Décliné en 20 fiches projet, ce plan d'action cible à la fois les bâtiments communaux, l'éclairage public, les logements et déplacements privés, les commerces locaux, et les exploitations agricoles.

Soucieuse de se positionner en tant que leader de la transition énergétique sur son territoire et d'alléger l'impact des consommations énergétiques sur le budget communal, l'administration communale de Burdinne s'est engagée pour 2020 à réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par ses activités propres de 20% par rapport à 2006.

Ainsi, de 2006 à 2013, un budget total de 80.400 € a été investi dans des travaux d'amélioration énergétique des bâtiments, et de production d'énergie renouvelable (photovoltaïque). Ces actions ont permis de maintenir stables les émissions communales dues au chauffage des bâtiments malgré l'augmentation du nombre de bâtiments du parc communal (gare, crèche, école de Marneffe, Local du tennis de table). Ainsi, sur les bâtiments déjà à charge communale en 2006, on constate une baisse des émissions de quasiment 60% de 2006 à 2013.

Un plan d'action 2014-2020 a ensuite été défini pour continuer le travail et réduire les émissions communales de 20%. Avec un budget estimé à environ 350.000 € (pour un subside estimé à 20%) comprenant l'engagement d'un éco-passeur, il s'inscrit dans la continuité des actions menées depuis 2006.