Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / À la une / Commémoration du 8 mai

Commémoration du 8 mai

Chers Concitoyens,

Ce 8 mai, il y a 75 ans, la seconde guerre mondiale prenait fin …

Cinq années de souffrance et de privations se terminaient mais c’était également l’heure des bilans et des constats : entre 50 et 60 millions de morts, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés. Environ 45 millions de civils sont morts dans les combats et les bombardements et le nombre de victimes civiles est supérieur à celui des victimes militaires. Des peuples entiers sont presque décimés (ainsi on comptait sept millions de Juifs en Europe avant la guerre et seulement un million après) et des populations sont détruites. La Pologne a perdu environ 15% de sa population.

Mais ce jour n’est pas un jour comme les autres et l’histoire retiendra que le 8 mai 2020, l’Europe était à nouveau en guerre. Que la bataille y faisait rage, au cœur d’une lutte planétaire contre un coronavirus dévastateur, sans encore de certitude quant à l’issue de l’affrontement. L’histoire retiendra que l’humeur n’était guère à se souvenir de la fin de ce monstrueux conflit.

Alors, malgré notre désarroi face à cette pandémie, efforçons de penser à toutes les personnes de notre commune ou d'ailleurs qui ont donné leur vie, qui ont souffert pour notre liberté, efforçons-nous de ne pas oublier afin que ces épisodes douloureux de notre histoire récente ne se reproduisent plus. Nous avons encore beaucoup de témoins de cette guerre, ils étaient enfants à l’époque, parlons-leur, écoutons-les pour pouvoir transmettre à nos enfants ce qu’est l’horreur d'un conflit armé.

Après 1945 et la libération, le monde n’a plus été le même. Avec entre-autres, la création des Nations unies, celle de l’Otan, de l’Etat d’Israël. Et l’érection du rideau de fer, la division de la planète en deux blocs, la guerre froide qui en a résulté, la naissance de l’Europe et de son espace pacifié, puis son Union écartelée…

Aujourd’hui, le monde doit s’unir pour se battre pour le bien de l’humanité. Au travers des grands enjeux environnementaux, au travers de cette épidémie qui nous montre la fragilité de l’homme, nous voyons de plus en plus que nous devons rester unis,, solidaire des hommes en souffrance, des hommes déportés ou en migration, lutter contre le nationalisme et les extrêmes …

Nous devons, plus que jamais, en souvenir de ce passé douloureux, mettre l’humanité au centre des préoccupations.

Bonne fête du 8 mai à toutes et tous …

Chaque monument sera honoré par les membres du Collège, seuls afin de respecter les règles du confinement. Aujourd’hui, plus encore que les autres jours, nous devons montrer l’exemple …

Frédéric Bertrand